28 mai 2019

"Les fils de Canaan : l'esclavage au Moyen-Âge" de Sandrine Victor

     Résumé : L’esclave, tel qu’on se le représente généralement c’est tantôt l’homme-bétail de l’Antiquité, pliant le genou sous les coups de fouet des pharaons, tantôt l’homme-machine de l’époque contemporaine, chaînes aux pieds dans les plantations de coton nord-américaines… Quant au Moyen Âge, on l’a longtemps cru réservé à un autre type de subordination, celle du serf, attaché à la terre et au seigneur. Or, à rebours de ces idées reçues, la chute de l’Empire romain est loin d’avoir marqué la fin de l’esclavage.... [Lire la suite]

21 mai 2019

"Allons-nous sortir de l'histoire ?" de Jacques Julliard

  "Il ne faut pas oublier l’hostilité avec laquelle la gauche a accueilli Alexandre Soljenistyne, qui justement se réclamait d’une philosophie des droits de l’homme et de la souveraineté de l’Etat. Cette philosophie universaliste prétendant privilégier ce qui unit les hommes au détriment de ce qui divise aboutit paradoxalement au communautarisme, c’est-à-dire à mettre en avant ce qui distingue les hommes entre eux : leur religion, leur ethnie. L’islamo-gauchisme est l’une des manifestations de ce paradoxe. Il dévoie... [Lire la suite]
Posté par Florell à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
09 mai 2019

Prochains articles

    En parallèle au gros roman que je lis, Sauvage de Guillermo Arriaga (que je conseille), voici mes lectures historiques du moment. Ce qui veut dire bientôt des avis. :) Allons-nous sortir de l'histoire de Jacques Julliard, sera cependant le premier sur le blog.   Voilà pour les nouvelles, bonne lecture à tous. Que ça soit roman ou document.
Posté par Florell à 18:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 mai 2019

"Léonard de Vinci" de Carlo Vecce

  "Un autre des meilleurs peintres de ce monde méprise un art où il excelle et s'est entiché de philosophie ; il a dans ce domaine des idées si étranges et tant de chimères qu'il ne saurait les peindre avec sa peinture." Castiglione, Courtisan.   Résumé:Léonard de Vinci, ou l’incarnation mythique, presque effrayante, du génie, et du génie universel : « aucun homme ne vint au monde qui en sût autant que Léonard », disait François Ier, guère démenti par la postérité, même si elle a consacré l’artiste avant de... [Lire la suite]